Reporting avec SQL Server 2012 et SharePoint 2010: Excel, PowerPivot, PerformancePoint, PowerView et Analysis Services

Plus le temps passe et plus le nombre d’outils augmente avec chacun leurs spécalités et leurs exclusivités.

Le couple SQL Server 2012 et SharePoint 2010 offre une ribambelle d’outils et de services qui nous permettent de produire des rapports. Le dernier outil en date est PowerView, l’offre de reporting de Microsoft commence à avoir de l’allure et ce n’est que le début …
Cet article vous aidera à replacer Reporting services (SSRS), PerformancePoint Services (PPS), PowerPivot (Add-in For Excel et For SharePoint), Excel et Analysis Services dans tout ce monde tableaux et de graphiques.

Commençons simplement avec… Excel 2010, rien d’extraordinaire un « simple » tableur qui permet de se connecter à des sources de données. Excel est « limité » … mais reste un bon point d’entrée de consommation, de calculs et d’analyses de données. Alors pour pallier aux limitations d’Excel on peut ajouter PowerPivot un simple Add-In gratuit. Cet add-in nous permet de nous connecter à plusieurs sources de données en même temps, récupérer des millions de lignes et en plus on est capable de mettre en relation ces données d’horizon diverses dans un seul et même modèle.

On pourrait s’arréter à là si on souhaite faire de la BI personnel dans son coin.

Sauf que le partage de l’information est primordial. On peut donc publier son classeur Excel Power Pivot sur SharePoint. Pour mettre en place PowerPivot sur un serveur SharePoint il faut installer une instance de PowerPivot via l’installation de SQL Server. Donc vous l’aurez compris PowerPivot est à la base un add-In Excel gratuit qui possède son « équivalent » server nécessitant un SharePoint et un SQL Server.

Parlons de SharePoint, il est capable de contenir de la BI. Depuis la version 2010, l’outil de dashboarding Performance Point est disponible, et depuis ses anciennes versions on peut intégrer des rapports de SQL Server Reporting Services. Il faut compter aussi sur ReportBuilder qui est un SSRS pour power user.

Donc oui dans SharePoint on peut mettre du PowerPivot, du Dashboard de Performance Point et des rapports classiques de SSRS. Voilà un vite tour d’horizon de ce qui existe.

Et Analysis Services  dans tout ça ? Pourquoi en parler de SSAS ?

Tout simplement parce qu’il sera dificile de ne pas y penser naturellement avec SQL Server 2012. En effet avec les nouveautés de SSAS  (mode tabulaire) de nouvelles combinaisons sont dorénavants possibles dans l’élaboration d’une solution BI.

Une ébauche de solution BI basée sur Excel et PowerPivot bâti par un business user peut vite se transformer en un cube de données hébergé sur un server disponible par un grand nombre de personnes. Et sur lequel on pourra se baser pour faire des beaux rapports PowerView.

Et pour clarifier un peu les choses sur SSAS :

  • PowerPivot For SharePoint : créé une instance SSAS PowerPivot par défaut le nom est .\POWERPIVOT. On peut passer par Management Studio pour le voir et il y a également module de gestion des classeurs dans SharePoint.
  • PowerView est capable d’avoir comme source de données des sources de type tabulaire : soit un classeur PowerPivot soit un cube SSAS mode tabulaire de SQL Server 2012.
  • Un classeur peut être « converti » en un cube SSAS tabulaire.
  • PerformancePoint peut utiliser un classeur PowerPivot comme source de données multi dimensionnel, et peut aussi gérer les cubes SSAS mode tabulaire.

Le screensot ci-dessous  vous montre l’instance PowerPivot et l’instance de SSAS tabulaire dans Management Studio.

L’avenir…Office 2013 et SharePoint 2013

Avec l’arrivée de Office 2013, Excel devient encore davantage le point d’entrée BI avec PowerPivot et PowerView en natif. Quant à SharePoint 2013 il reste l’outil de collaboration dans lequel on va stocker les différents rapports/dashboard. En sachant que PerformancePoint Services a connu pas mal de petits changements. Affaire à suivre…

Plus d’infos sur Excel 2013, l’ article de  David : http://joubertd.blogspot.ca/2012/07/office-15-excel-2013-powerpivot-et.html

Pour finir un schéma explicatif des relations entre les outils/services :

3 réflexions sur “Reporting avec SQL Server 2012 et SharePoint 2010: Excel, PowerPivot, PerformancePoint, PowerView et Analysis Services

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s